L'ER100 ex-TAG n°732

Sur proposition de nos amis de l'association STANDARD 216 / Histo Bus Grenoblois, s'est déroulée le 18 mai 2000 la cérémonie officielle de remise de 4 Trolleybus Berliet ER100 réformés en Juin 1999. cette manifestation était organisée par le Syndicat Mixte des Transports en Commun d el'Agglomération Grenobloise, autorité organisatrice, et la Société d'Economie Mixte des Tranports Publics de l'Agglomération Grenobloise, entreprise exploitante principale du réseau urbain, appartenant au groupe Transdev. Le rendez-vous était fixé à 11h au dépôt SEMITAG d'Eybens, spécialisé dans la traction électrique, tramways et trolleybus. Après les allocutions d'usage, un dossier volumineux comprenant carte grise, certificat de cession, registre d'entretien et documentation technique, en particulie rles schémas de propulsion électrique, a été remis à chaque représentant d'association (R. ROSTAGNI pour les TCA). Une intéressante étude histoqrique du réseau de trolleybus, réalisée par l'association STANDARD 216, complétait le tout. Notre trolleybus, le 732, faisait partie d'une série de 50 véhicules numérotés 701 à 750. Mis en circulation le 5 Juin 1979, il n'a été immatriculé 26505 UT 38 que le 30 Juillet 1986.- Le 717 revient à l'association locale STANDARD 216.- Le 749 à l'AMITRAM de Lille- Le 702 à l'AVAIA de Vichy qui a la particularité déjà de posséder une collection importante de véhicules anciens industriels et agricoles. Les ER100 ont été adaptés sur châssis conçus pour la traction Diesel (PR100), et donc d'une durée de vie d'une quinzaine d'année. Ils n'ont pas supporté une durée de vie supérieure, soumis à des problèmes de corrosion importants, contraint d'être retirés du service prématurément.Entièrement révisé en 1992, il peut se déplacer en traction thermique grâce à son petit moteur auxiliaire de 58CV, bien pratique pour le chargement sur Semi-Remorque ! Il faudra pratiquement attendre un an pour voir notre trolleybus gagner notre écomusée ! Beaucoup de temps perdu à trouver une solution pour le rapatriement de l'engin. Toutes les solutions avaient été envisagées : remorquage, transport sur remorque, convoyage par ses propres moyens du véhicule. La solution finale fut de le charger sur une remorque surbaissée.C'est finalement à Annonay Trans VI (qui travaille pour RVI mais également pour d'autres associations) que nous avons fait appel sur les conseils de Monsieur BESSET. Cette entreprise fut la moins gournmande face à certains devis demandés par ailleurs (certians montants étaient trois fois plus élevés pour la même prestation !).Vendredi 13 avril 2001, le 732 quitte Grenoble pour Breil. Le convoyage s'est effectué sans aucun souci et notre président, Gérard BERNAUD, a accompagné le conducteur durant son parcours dans la Vallée de la Roya afin de le sensibiliser aux passages délicats.Une fois arrivé, l'ER100 a été déchargé et garé au sein du parc.