Le SC10U 444 ex-Limoges n°316

Rapatrié les 20 et 21 juin 1997 de Limoges au Musée des Transports de Breil-sur-Roya via Nîmes, cet autobus datant de Janvier 1975 est le troisième SC10 à rejoindre la collection des TCA. Repéré en août 1996 par notre président lors de son voyage à Limoges, il présentait un intérêt muséographique pour les raisons suivantes:- un des rares SC10 en activité en version de portes 444 (porte centrale non décalée vers l'avant)- dispose de deux petites vitres dans la face arrière- sièges en skaï vert et non pas en tissus- bruit très sourd de l'échappement 

Un peu d'Histoire :Le SC10U444 n° 316 est le troisième autobus d'une série de 3 unités (n°314 à 316), livrée le 10 janvier 1975 et mise en service le 21 janvier 1975 à la compagnie des Trolleybus de Limoges.Au total, 60 SC10 circuleront sur le réseau. Ils se répartiront de la manière suivante :- 16 SC10U 444 n°301 à 316- 25 SC10U 444D (porte centrale décalée vers l'avant) n° 317 à 333, 336 à 341, 343 et 344.- 3 SC10UPF 244D (plate forme arrière ouverte) n°334, 335 et 342- 8 SC10R 444D (restylés) n° 345 à 352- 8 SC10U 044 (2 portes) rachetés d'occasion à la RATP n°180 à 187 

Le Récit du sauvetage: Lors de son second passage au dépôt de Limoges en été 1996, Frédéric GIANA découvre que parmi les derniers véhicules de la série encore présents (313 à 317), le 316 est le dernier en activité, encore pimpant !Dernier SC10 à porte centrale non décalée, notre président demande à son interlocuteur TCL de l'informer de sa réforme. Arrêté au printemps 1997, une demande de mise à disposition par le SIOTAL (Syndicat Intercommunal pour l'Organisation des Transports en commun de l'Agglomération de Limoges), propriétaire du bus, est officiellement expédiée, ainsi qu'au Maire de Limoges.Le 20 mai 1997 parvient l'accord du SIOTAL et l'autobus doit être enlevé au plus tard le 30 juin 1997. Le chef d'Atelier TCL procède à l'établissement des papiers nécessaires et propose une révision du véhicule.La date de l'enlèvement est fixée au 20 juin 1997. André Lebecque, Bruno Ferlat et Frédéric GIANA quittent Nice le 19 juin au matin pour rallier Limoges via Montpellier, Millau, Rodez et Brive. 

Le voyage :Vendredi 20 juin 1997, le réveil est fixé à 5h30.7h : Le 316 attend l'équipe des TCA. Monsieur Gilbert Lacroix, chef d'Atelier, arrive en même tempset le contact avec toute l'équipe technique est sympathique et chaleureux. André Lebcque se fait expliquer le tableau de bord pendant que Bruno Ferlat vérifie les niveaux et l'état du bus, alors que Frédéric Giana récupère les papiers du véhicule.A 9h commence un long périple effectué à un maximum de 60 km/h. Les autoroutes sont empruntées au maximum et le dépassement par les automobilistes facilités au mieux. Même en côte,le 316 tient un rythme soutenu sans montrer des signes de fatigue.Le convoi arrive à Nîmes peu après 21h. Serge Lantin, adhérent aux TCA et employé aux Transports en Commun de Nîmes (TCN), s'est arrangé pour que le 316 puisse être abrité durant la nuit au dépôt des TCN. Il sera garé aux côtés des SC10 nîmois, eux aussi réformés. Le lendemain, après avoir vérifié les niveaux et la pression des pneus, le 316 quitte Nîmes pour Arles par la route nationale. L'autoroute est empruntée à partir de Salon de Provence jusqu'à Vintimille. La vallée de la Roya, ultime étape à franchir, conduira le bus à son terminus de cette expédition exceptionnelle, le musée des Transports de Breil.  

N° de série : 651 833
Places assises : 24
Places Debout : 77
Places totales : 101
Poids à Vide : 8540 kg
Charge Utile : 6 710 kg
PTAC : 15.250 kg
Puissance fiscale : 19 CV
Mise en Service : 21/01/1975
Immatriculation : 572 NU 87
Kilométrage Départ Limoges : 734.080 km
Kilométrage arrivée Breil : 734.926 km

La retraite au Musée : En 2004, le 316 repose paisiblement dans la cour de l'écomusée et conserve son bruit sourd très caractéristique de certaines séries de SC10.Dans le cadre de l'opération 316, l'association remercie MM. RODET (président du SIOTAL en 1997) ROUGET (Directeur des TCL) GEROT (Responsable Markéting TCL) LACROIX (Chef d'Atelier TCL) ainsi que tout le service technique pour ce don, le soin apporté au véhicule. Remerciements enfin à Serge LANTIN pour sa disponibilité et les démarches engagées pour l'étape nîmoise.